Home » Diffusé en Une, Musique

Grand Corps Malade : « Mon nom est une boutade »

11 février 2011 No Comment

Le slameur Grand Corps Malade est cette semaine l’invité du Café, présenté par Mazarine Pingeot en partenariat avec Starbucks Coffee France, Dailymotion, Auféminin.com et lesinfos.com.

Destiné à une carrière sportive, Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, est en 1997 victime d’un accident qui le l’oblige à se chercher une nouvelle passion. « Je croyais que j’allais repartir en marchant, mais même si je souffre de séquelles physiques, j’ai eu beaucoup de chance ». Une vertèbre déplacée, des difficultés à marcher, c’est lors d’une soirée slam à Clichy en 2003 que Grand Corps Malade découvre cet univers. « Ce n’est pas le slam qui m’a aidé à faire mon deuil du basket, mais c’est ce qui me remet en contact avec une passion ». Fasciné par le talent des slameurs qu’il rencontre, il s’y jette corps et âme. « Beaucoup d’écrivain disent que l’écriture est une torture, pour moi c’est un jeu », dit-il avant d’avouer qu’il n’est pas un forcené de travail, mais que « quelques bonnes idées suffisent. Je suis efficient. »

Fort du succès de son premier album, Midi 20, Grand Corps Malade a sorti en octobre 2010 son troisième opus, le bien nommé 3ème Temps. Slameur engagé et fédérateur, il participe régulièrement à la mise en place d’ateliers, dans des prisons autant que dans des maisons de retraite. « Je ne me considère pas comme un artiste engagé, mais plutôt comme un artiste concerné par son époque ».

  • Share/Save/Bookmark

Laissez votre réponse !

Ajoutez votre commentaire si dessous, ou le trackback de votre propre site. Vous pouvez aussi vous abonner aux commentaires via RSS.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>